Là où sont les oiseaux, Roman

Maren Uthaug

Éditions Gallmeister

  • par (Libraire)
    19 décembre 2021

    D'autres vies que la leur

    Gros coup de cœur pour cette tragédie familiale en trois actes qui sait parfaitement jouer des codes du genre. Servis par une narration originale et très surprenante, Maren Uthaug décrit parfaitement ce que ses personnages font réellement et le masque qu'ils donnent à voir, prisonniers qu'ils sont par leurs terribles secrets et leurs rêves inaccessibles.
    Âpre et envoûtant, c'est un roman qu'on ne lâche pas.


  • 8 décembre 2021

    Le protagoniste principal de ce huis-clos familial, noir, très noir, est un phare, vigie de pierre érigée sur le roc, battue par les vents et les flots au large de la Norvège. Il abrite en son sein le gardien et sa famille et porte en lui leur histoire, une histoire bien sombre que le père, puis la fille et enfin la mère livreront tour à tour, chacun à sa manière dans une construction originale qui éclairera le récit à la lumière de ce qui a été dit précédemment. De la difficulté d'échapper à son destin quand on naît « là où sont les oiseaux », une terre sauvage, reculée, cernée par la mer bouillonnante. Un roman qui porte toute la beauté des éléments et la noirceur des hommes.


  • par (Libraire)
    3 décembre 2021

    Coup de cœur !

    J'ai adoré ce roman ! Il est divisé en trois parties, une pour chaque personnage ; on commence par Johan, puis Darling, sa fille, et on finit par Marie, la femme de Johan. Au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire, on voit certaines scènes se rejouer, mais d'un autre point de vue. De 1937 à 1949, on suit ces trois destins, ces trois vies... c'est fascinant et très bien construit ! L'écriture est fluide, et tout s'enchaîne très agréablement. A certains égards, Là où sont les oiseaux m'a même rappelé Betty, que j'avais adoré, de par ce côté saga familiale et destins sombres et/ou tragiques. Gros coup de cœur pour le personnage de Darling, sa relation avec son frère Valdemar, et son destin. Je n'en dis pas plus, mais ce roman vaut vraiment le détour ! Si vous avez lu et aimé Betty de Tiffany McDaniel, ou Les graciées de Kiran Milwood Hargrave, si vous aimez les grands espaces, ce livre est fait pour vous !

    Mélany (libraire)


  • par (Libraire)
    12 novembre 2021

    Effectivement, les apparences sont trompeuses
    Ce roman, raconté du point de vue des parents et de leur fille, met en avant des histoires d'amour contrariées par des coutumes patriarcales et par la bienséance, qui enferment et isolent les personnages bien plus que le phare lui-même.
    Chacun vit empêtré dans ses mensonges et ses secrets et dans la peur de ce que sait l'autre. Chacun fait du mal à l'autre pour se protéger et venger son mal-être.
    L'autrice décrit admirablement les vies étouffées par les convenances de personnes qui vivent côte-à-côte par obligation mais ne se connaissent pas.

    Que de faux-semblants et que de vies gâchées.

    Très beau roman


  • par (Libraire)
    4 novembre 2021

    Si vous cherchiez la saga de l'hiver, à ne vous laisser de répit qu'une fois terminée, les yeux rougis et en carence de sommeil : ELLE EST LÀ !

    Une fresque familiale dans la Norvège des années 1920 jusqu'à la seconde guerre mondiale aussi exquise que déchirante,
    ON ADORE !


  • par (Libraire)
    1 novembre 2021

    Pour sauver sa mère, Johan doit épouser Marie, même s'il aime Hannah. Ils s'installent sur un phare à deux milles marins de la ville d'Uthaug en Norvège dans les années 1920/30, où il souffle tellement que leurs enfants doivent être attachés pour ne pas tomber en mer. Le destin de cette famille est marquée par les secrets, la trahison et l'amour non partagé raconté par le père, la mère et la fille.
    Roman familial tragique sur la consanguinité, les secrets de famille, le désir d'une autre vie et les amours malheureux.


  • par (Libraire)
    19 octobre 2021

    Johan, Marie, Darling... sont très isolés... dans le phare ou le petit port norvégien...
    Cela exacerbe les passions, libère les désirs, crée des secrets qui sont livrés avec un grand art et nous accroche solidement au roman...