CHEZ NOUS

Chez nous

Louise Candlish

Sonatine éditions

  • par (Libraire)
    2 mai 2020

    N'habite plus à l'adresse indiquée...

    Un thriller où l'on connaît la fin dès le début : une maison vendue sans l'accord d'au moins un des propriétaires...
    Pour comprendre ce qui s'est passé Fiona va raconter sa version de l'histoire, en parallèle, son mari Bram raconte la sienne.

    Un roman addictif qui joue sur les apparences et se dévoile petit à petit...


  • par (Libraire)
    20 avril 2020

    Londres, Fiona en rentrant chez elle s'aperçoit que des gens ont emménagé dans sa belle maison familiale. Son mari est injoingniable et ses enfants sont introuvables... c'est le début d'un engrenage où les apparences sont parfois trompeuses.
    On s'attache à ce couple qui raconte à tour de rôle sa version des faits. Dans un style très fluide, où les pages défilent, on passe un bon moment de lecture pour les amateurs de thriller "domestique" ou les nostalgiques de Desperate Housewives!


  • 11 mars 2020

    Mensonges et faux-semblants.

    Premier roman très prometteur de Louise Candlish, Chez Nous réunit beaucoup de points forts.

    En premier lieu, son ambiance, qui ravira les nombreux lecteurs sensibles à cette touche si particulière que les auteurs britanniques savent mettre en place.

    Les personnages, ensuite.
    Loin d’avoir essayé d’en faire des parangons de vertu, l’auteure nous les offre avec leurs failles et leurs défauts. Profondément humains, parfois terriblement agaçants, mais la plupart du temps complètement dépassés par les événements, ils ont tous une sorte de retenue (typiquement british) qui leur permet de se dévoiler que par petites doses.

    Le résultat ne provoque pas forcément un lien d’empathie étroit entre le lecteur et les différents protagonistes, et, aux vues de l’intrigue et de la fin du roman, c’est probablement un parti pris de Louise Candlish, pour nous laisser savourer la toute fin (qui ne manque pas de piquant !) à sa juste valeur.

    Mais le point le plus fort de ce thriller est, selon moi, le mode de développement de son intrigue, à savoir deux versions (celle de Fiona et celle de Bram), chacune à d’elles se rapportant à deux périodes différentes.

    Nous suivons donc Fiona, grâce à son podcast, qui nous raconte l’ensemble de son histoire, et en parallèle nous découvrons ce qu’il s’est précisément passé « le jour où » grâce à des chapitres qui découpent la journées quasiment heure par heure.
    Même chose pour Bram, qui nous dévoile sa version de toute l’histoire au travers d’une longue lettre, et que nous suivons également pas à pas je Jour J.

    Deux personnages, deux versions, quatre moments différents.
    Autant dire que l’exercice était périlleux, même pour un auteur chevronné !

    Et pourtant Mme Candlish s’en sort très bien, et arrive à tenir ses quatre courants différents avec dextérité pour les amener à se rejoindre au moment opportun.

    Même si, personnellement, je pense qu’une cinquantaine de pages de moins n’auraient pas forcément porté préjudice à l’intrigue, il faut reconnaître que chacun des chapitres apporte un petit plus à la compréhension de l’ensemble.

    Un thriller psychologique tout en finesse, qui se découvre à petits pas, et dont la morale m’a beaucoup plu.

    À découvrir !