Conseils de lecture

Nomadland
22,00
par
10 avril 2019

Un reportage au long cours bouleversant

On espère lire une fiction, mais il n'en est rien. Dans Nomadland, Jessica Bruder, journaliste, décortique la chute sociale vécue par des milliers d'américains après la crise financière de 2008. Toutes leurs économies envolées, les grands perdants de la crise des subprimes ont fait preuve d'une formidable résilience en se réinventant en travailleurs itinérants. Gardiens de campings, travailleurs temporaires dans des champs de betteraves sucrières ou des entrepôts du géant Amazon, ces nouveaux nomades sont très loin de la retraite méritée à laquelle ils aspiraient.
Ce qui est beau dans ce récit de vies d'errance, c'est la solidarité qui naît d'une situation de crise, et la vision de la liberté comme dernier vestige du rêve américain envolé qui est plus forte que tout.
Ce qui est touchant, c'est la diversité des parcours de vie de ces retraités de la classe moyenne qui ont vu leurs aspirations broyées par le système.
Ce qui fait réfléchir, c'est que cela se passe de nos jours dans la première puissance économique mondiale.


L'albatros
17,50
par (Libraire)
9 avril 2019

Autobiographie musicale, poétique et anticonformiste

Avec L'Albatros, Nicolas Houguet nous fait voguer au gré des notes de Patti Smith. Un concert, un soir, à Paris. Lui, dans son fauteuil, dans la coursive. Elle, E., qu'il ne nommera jamais, dans la fosse. Elle, son premier grand Amour. Elle, son défi. Elle, pour qui pour la première fois il a tenté d'être l'homme qu'il était censé être. Sans limite. Sans handicap. Sans fauteuil roulant. Sauf que contrairement aux souvenirs de son enfance, cette fois, les mains des adultes n'étaient pas là pour compenser ce qu'il ne pouvait pas accomplir, pour l'empêcher de tomber. Avec ce récit qui ondule à chaque chapitre au son d'une nouvelle chanson de la prêtresse du beat, Nicolas Houguet nous transporte en va et viens entre l'enfance et le temps de l'amour. Entre l'innocence et l'âge d'homme. Entre la toute puissance et la sagesse qui connait ses limites. Le lecteur est avec lui dans son fauteuil. Avec lui dans son corps qui se refuse à se soumettre aux mouvements gracieux qu'on aimerait lui insuffler. Avec lui, surtout, dans son amour des autres et de la terre. Dans son âme sensible qui dit si justement l'harmonie du monde dans son altérité. A mettre entre toutes les mains, urgemment, pour s'emplir de joie et parfois pour pleurer.


Mon tout petit

La Joie de Lire

14,90
par (Libraire)
15 mars 2019

La tendresse à l'état pur

Merveilleux voyage dans le temps esquissé d'un simple trait, de la naissance de ce petit garçon que sa maman tient tendrement dans ses bras, à l'âge adulte où la tendresse est de nouveau partagée. Un mouvement, un élan d'amour, imaginé par Germano Zullo, porté avec magie par le dessin minimaliste d'Albertine, aux Editions La Joie de lire. A découvrir absolument !


FACE DE LUNE - TOME 1 - FACE DE LUNE 1

Jodorowsky Alejandro

Le Lombard

22,50
par (Libraire)
1 mars 2019

BD mythique

Qui est Borrado, cet humanoïde au visage de lune qui dicte leurs actions aux vagues dans l'univers futuriste de Boucq et Jodorowsky ? BD mythique en arrêt de publication depuis des années, Face de Lune est enfin réimprimée par son éditeur dans une version sublimée plus grande que l'originale. L'occasion de découvrir ou de redécouvrir la candeur de Borrado, mais aussi la cruauté des hommes et la terreur face à une terre en rébellion qui envoie ses Tsunami cingler contre les hommes, terrés dans des galeries comme des bêtes.
Le génie de deux grands de la BD au service d'une thématique malheureusement proche de l'actualité écologique.


Le petit garçon qui avait envie d'espace
6,40
par (Libraire)
1 mars 2019

L'imaginaire de l'enfance

Chef d'oeuvre posthume de Giono paru pour la première fois en 1978 chez Gallimard, "Le petit garçon qui avait envie d'espace" transporte grands et petits lecteurs au cœur même de l'imaginaire de l'enfance. Un fils et son père, seuls dans la campagne, se promènent à travers les haies (aujourd'hui disparues !) et les arbres. L'enfant, trop petit, ne voit pas l'horizon par delà les haies. Le ciel l'appelle, il veut grimper aux arbres. Mais père et fils ont peur de la réprimande de la mère. Oseront-ils braver l'interdit qui les emmènera vers la poésie et la douceur du rêve ? A découvrir dès 7 ans (bon lecteur).