Gwenaelle B.

https://www.librairielaforge.fr/

18,50
par (Libraire)
14 janvier 2022

Ahhh ! Enfin le nouveau Eric Vuillard, qui sort quasiment 2 ans jour pour jour après La guerre des pauvres, également publié par la maison d’édition de Arles. Dans cet opus, à l’épaisseur plus prononcée (oui !) que celle de ces 2 précédents livres, l’auteur nous replonge dans la guerre d’Indochine puis dans la guerre opposant USA et VietNam qui s’en est aussitôt suivie. 30 ans de guerre, d’opérations hasardeuses, de jugements hâtifs et de préjugés vivaces que l’auteur décrit avec sa plume acérée. L’histoire est plus que jamais passée à la moulinette de la subjectivité purement assumée de l’auteur, qui montre avec brio toute l’absurdité d’une guerre d’abord purement économique puis idéologique et des actions des “grands hommes” qui leur sont associées (dont Dien Bien Phuest le point d’orgue…). Un très bon millésime 2022 pour Eric Vuillard !

Fabien, libraire

Roman

Éditions Gallmeister

25,20
par (Libraire)
14 janvier 2022

Un nouvel ouvrage des éditions Gallmeister que je me suis empressée de dévorer ! C’est un (excellent) premier roman, et un très bon polar norvégien. C’est addictif, et on a vraiment envie de voir où ça va nous mener ! La vertu du mensonge est un roman sur l’emprise qu’a passé sur notre présent. C’est aussi une histoire qui aborde beaucoup de thèmes importants (et pas forcément faciles) : le harcèlement scolaire, les traumatismes… Les pièces du puzzle se mettent lentement en place, et c’est agréable : on prend vraiment le temps, et au plus on a d’indices, au plus on veut savoir ce qui s’est passé ! Très gros coup de cœur !

Mélany, libraire

Éditions Gallmeister

24,60
par (Libraire)
8 janvier 2022

Vous avez adoré Sukkwan Island et vous aimez Pete Fromm ?

Cela fait maintenant deux ans que les jumeaux Trig et Al n’ont pas revu leur père. Il réapparaît un beau jour pour leur proposer de partir pour une “dernière aventure”, et de sillonner les lacs canadiens en canoë. À la fois excités de retrouver la complicité de leur enfance, et intrigués par ces retrouvailles soudaines, le frère et la sœur acceptent ce défi de partir au milieu de nulle part. Mais très vite, les tensions s’installent, et quelque chose d’étrange plane : pour la première fois, leur père paraît extrêmement mal préparé à l’expédition, qui s’annonce rude en plein mois de novembre froid et neigeux…

J’ai adoré ce roman ! Il est parfait pour les amoureux.ses des éditions Gallmeister, et les lecteur.ice.s de Sukkwan Island ! Dès le début, comme dans Sukkwan, on sent que quelque chose va se passer (et que ça ne va pas être forcément beau à voir). Cela étant, c’est différent du roman de David Vann, et on alterne un peu entre le passé et le présent, entre les souvenirs de Trig (narrateur principal) et ce qui se passe dans les canoës.

C’est une histoire de famille, avec ses secrets et ses non-dits ; c’est un roman sombre, sans pour autant être trop glauque. On est plongé en plein hiver sur les lacs canadiens, et parfois on a vraiment l’impression de pagayer avec Trig et Al. C’est prenant, un chouia survivaliste, et c’est vraiment addictif !

Mélany, libraire

avec des canards

Éditions Lapin

13,00
par (Libraire)
28 décembre 2021

Un must-have !

Des classiques et des canards, que demander de plus ? Dans cette chouette BD, les deux auteurs nous proposent des réécritures (en quatre cases) (et avec des canards !) des grands classiques de la littérature. Roméo et Juliette, l'Iliade, Orgueil et Préjugés, L'étranger... un livre parfait pour les amateur.ice.s de littérature classique, ou pour celles et ceux qui veulent tester leurs connaissances ! C'est drôle et original, une vraie bouffée d'air frais !

Mélany, libraire

8,50
par (Libraire)
10 décembre 2021

Enorme coup de cœur !

Pour les amoureux.ses de fantasy et les nostalgiques de la Passe-Miroir, si comme moi vous avez dévoré la saga entière et que ça vous manque, et si comme moi depuis cette lecture vous n'avez pas trouvé de roman fantasy qui arrive à la cheville de la série de Christelle Dabos... Dans Déracinée de Naomi Novik, on se retrouve aux abords d'un village, entouré d'un Bois maléfique avec sa volonté propre, avec un magicien qui emmène une jeune fille de 17 ans tous les dix ans avec lui dans sa tour... Magie, sorcières, complots, tout y est ! Dès les premières pages, j'ai été happée par l'ambiance, l'écriture, les personnages... J'ai adoré ! C'est un énorme coup de cœur pour cet univers riche et très bien développé. Seul petit point négatif : c'est un "one-shot" et il n'y a pas de suite..!

Mélany, libraire